Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 09:30

 

  Viêt-Nam 17 participe depuis trois ans maintenant, au Festival littéraire de Thénac (près de Saintes - http://www.salondulivrethenac.com/pages/qui-sommes-nous-5505923.html ).

 

Notre association travaille en partenariat avec les organisateurs et propose la venue d'un écrivain dont les oeuvres traitent du Viêt-Nam.

     En 2013 ce fut notre ami Buy Huy Trang (http://www.avsr.fr/pages/nous-autres-vietnamiens-de-bui-huy-trang-est-paru-5085655.html) en 2014 notre amie Tran Thi Hien (www.facebook.com/pages/Itinéraire-dune-vietnamienne-Mon-parcours-dintégration/395590237267426?fref=ts). 

 

Le Festival 2015 « Quand l’écriture prend le large » n'a pas échappé à la règle et nous a emporté vers d’incroyables voyages à travers ses expositions et les auteurs et cinéastes invités.

Plaisirs, surprises, étonnements et découvertes furent au programme !

Tous nos remerciements à Madame Françoise Souan, présidente de l'Association "L'Ecriture prend le large" qui anime l'édition 2015 avec toujours autant d'énergie et de gentillesse.MME SOUAN

C'est un travail qui lui a nécessité, ainsi qu'à toute son équipe,  une année de préparation.

 

Notre association (en relation avec "Liên Viêt" de Bordeaux -http://www.scoop.it/t/lien-viet-reseau-culturel-france-vietnam)  lui a présenté un écrivain belge qui a passé de nombreuses années au Viêt-Nam: Jean-Pierre Outers.

 

 

 

 

 

20150314 141533Jean-Pierre OUTERS présentait son ouvrage
"PASSER AU SUD", Petit essai sur la circulation vietnamienne.

 

Le voyage, le vrai, est toujours une histoire de chemins, où nous perdons forcément pieds. Mais que faire pour s'y retrouver, tâcher de comprendre l'Autre, toujours inaccessible?

Pays renaissant, le Vietnam est en pleine mutation, saisi entre des traditions millénaires et une modernité échevelée.
 

 

Passer au Sud résulte d'un postulat original, audacieux : un pays est à l'image de sa circulation. À partir de ce fil conducteur sérieux et léger se dessine peu à peu le tableau inédit d'un pays séduisant, loin des clichés du tourisme. Ni guide, ni récit, ni essai, ni fiction, ce livre inclassable est décidément tout à la fois.

C'est que nous sommes précisément au coeur du voyage, et comme le Vietnam lui-même, à la croisée des chemins, lieu idéal pour s’ouvrir à de nouvelles voies.aden_passer-au-sud-C1.jpg

Jean-Pierre Outers est né près de Liège le 17 septembre 1953. Durant une trentaine d'années, il a travaillé dans différentes régions du monde dans le cadre de la coopération au développement. Il s'est installé en Asie pendant 20 ans. Il a vécu à Hanoi  et de retour à Bruxelles depuis 4 ans.

Il a déjà publié un livre de voyage sur la Chine, La tête ailleurs.

Il entame l'écriture d'un livre sur le thème du retour de ses voyages, thème qui est très rarement exploité.

 

 

Voici quelques images de ce festival :

 Rencontre littéraire avec Jean-Pierre Outers

 

 

 

 

agenda

 

 

Tous...le SAMEDI  21 MARS... au cours de cuisine de St Georges des Coteaux ! 

 Menu : Fondue vietnamienne (recette de Patrick)  
 Dessert : Carpaccio d'ananas à l'huile d'olive et aux 4 épices.

C’est Patrick qui animera le cours.

 Repas à 20h.

Prix du repas 8 € pour les participants au cours de cuisine et 14 € pour les invités.

Clôture des inscriptions une semaine avant.

 

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 10:32
expo-Bordeaux-du-10-11-au-10-12.jpg
Du 10 novembre au 10 décembre vous pourrez voir une exposition photographique intitulée "Viêt-Nam" de Marine Monteils.
L'exposition aura lieu dans les locaux de Gites de France à  Bordeaux,
91 quai de Bacalan, arrêt tramway Bassins à  Flot.
( entrée libre )

N'hésitez pas à venir voir.

Marine Monteils

Photographe

06.48.10.44.95

marinemonteils@gmail.com

http://marinemonteils.com

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 18:13

P1220009.JPGLundi 13 octobre, dès 18h de nombreux visiteurs ont visité l’exposition d’art vietnamien organisée pour la deuxième année consécutive à Saintes par « Viêt-Nam 17 » à la salle Centrale.

 

4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nhung Lehoux, présidente, a tenu à présenter à la fois les orientations de son association, ses activités et les trois artistes invités.  

 

 

 

 


Lai Thi Mai-Liên, une artiste vietnamienne qui a la vocation de faire connaître les techniques de la peinture traditionnelle vietnamienne comme la peinture à la laque, peinture sur le papier de riz, peinture sur soie traditionnelle exposait ses œuvres.  Les invités ont apprécié la vitalité des couleurs, la finesse de l’exécution et la variété des œuvres présentées.

Toute la semaine elle a organisé un stage de formation à la laque vietnamienne.P1220030.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Cô, pour un temps, a laissé son atelier-expo oléronais, pour mettre à notre portée ses grands tableaux qui nous laissent deviner un monde de rêves où les couleurs jouent avec la lumière ce qui confère à l’art tout son sens onirique.  

 

P1220046.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1220053.JPGChristine Lainé peint avec beaucoup de grâce. Le choix des couleurs chaudes, dans la lignée des artistes de Hoi An (ville du centre du Viêt-Nam) est on ne peut plus gai. Ses sujets sculptés sont aussi des créations originales inspirés des tenues traditionnelles vietnamiennes.

L’an prochain nous comptons à nouveau sur nos artistes et lançons également un appel à toutes celles et tous ceux, artistes vietnamiens ou français qui souhaiteront nous rejoindre à l’automne 2015.

 

 

Vous pouvez (re)visiter cette très belle exposition en cliquant sur ce lien : 

album-exposition-2014 album-exposition-2014

 

Voici deux petits films qui reflètent le travail de Mai-Lien et de Christine :


 https://www.youtube.com/watch?v=doi5Mu5zYXQ&feature=youtu.be

 https://www.youtube.com/watch?v=7IXAUw9kxwE&feature=youtu.be

 

 

 

 

 

 

 




 

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 05:38

mediatheque-de-Lagord.jpg

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 13:20

L'association Viêt-Nam 17 est heureuse d'accueillir, pour la deuxième année consécutive à Saintes,  des artistes talentueux qui exposent du 13 au 19 octobre, salle Centrale.

Lai Thi Mai Lien exposera ses superbes laques et Jacques Pouvreau plus connu sous le nom d'artiste "Cô" ses œuvres peintes au couteau.

 Nous accueillons également des artistes de l'association qui ont réalisé de très belles œuvres sur le thème du Viêt-Nam et parmi eux Christine Lainé.

Le vernissage de l'exposition aura lieu le lundi 13 octobre à 19h, et nous vous invitons à les rencontrer à cette occasion.

 


 portrait MLLAI THI MAI LIÊN est:


Membre du Centre d’Arts de l’UNESCO à Hanoi
Membre de l’Association Internationale des Arts Plastiques de l’UNESCO
Membre de l’Association Balades Artisanales(37)
Membre de l’Association Touraine-Vietnam

Son site : http://laithimailien.free.fr/php/accueil/accueil.php

 

 


  LE PEINTRE « CÔ » cô

 

« La vie est un rêve qui ne peut se réaliser que si l’on osait, le rêve ne peut se réaliser que si l’on y croit ».

C’est dans son atelier-expo oléronais, au sein d’un site inondé de couleurs et d’histoires, que Jacques Pouvreau, plus connu sous le nom d’artiste « Cô », vient précisément bombarder ses toiles de ses rêves, puis de ses couleurs.

Laissant le champ libre à l’inspiration, Cô peint au fil de ses émotions, selon l’énergie qui émane de ses tableaux, et qu’il tente de percevoir, puis d’exprimer.

 

Son univers pictural est simultanément contemplation ou mouvance, à l’image des rêveries étranges de leur créateur ; originaire du Vietnam, passionné de voyages et de rencontres au fil de l’existence…

Son site : 

http://www.couleurs-cabanes.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=10&Itemid=9

 

 

 

CHRISTINE LAINEChristine.jpg

 

Elle a plusieurs passions.

(son site http://danstouteslescouleurs.over-blog.fr/40-articles-blog.html ):

"je me contente d'en faire deux en priorité, la peinture et la cuisine.

J'adore rigoler, faire plaisir, mes enfants, petits enfants, mon ami, la vie quoi.

J'ai fait 6 expositions entre Merpins, Burie et Cognac".  

 

 

 

 

 

 

 

 

L'affiche de la manifestation :


 

af-expo-2014.jpg

Partager cet article

Repost0
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 12:14
Nous publions une lettre de notre ami cinéaste, Lâm Lê (auteur du film "Công Binh") adressée à notre association. Félicitations pour le prix obtenu en Californie et bon vent au cinéaste !
Pierre Lehoux

ok_auteur-cong-binh.jpg
Mes chers amis,
 
Voici une communication de notre amie Viviane Lefebvre organisatrice et fille de cong binh de Faulquemont.
 
Lors de l'inauguration de son mois du Viêt Nam à Faulquemont le samedi 19/04/14 dernier ( Programme du Festival Cultures du Monde à Faulquemont)      , le drapeau du Viêt Nam flotte de nouveau au fronton de sa mairie comme en 46 à l'arrivée du président Ho Chi Minh à l'aéroport du Bourget, séquence relatée avec une  émotion et une bonheur à fleur de peau par un des cong binh dans le film.
Et pour "the least and not the last", Công Binh, notre film a de nouveau reçu le Prix du Public au Viet Film Festival d'Anaheim en Californie.
Ce qui n’est pas des moindres car le film est présenté dans le milieu le plus hostile qui soit:  la diaspora des anciens de l'armée Sud-Vietnamienne réfugiés à Little Saigon en Californie qui menaçait de manifester devant la salle de cinéma à cause de la seule présence du drapeau rouge à étoile jaune sur l’affiche que les organisateurs ont essayé de camoufler tant bien que mal !
Et pourtant ils ont voté pour le film! Honneurs et longue vie à nos cong binh, alors!
 
Et comme à l'habitude, parmi le public, une femme a reconnu son oncle cong binh sur une des photos d'archive du film. Il est bien vivant et vit actuellement au Canada. Bientôt vous aurez son immatriculation sur le site travailleurs-indochinois.org de notre vaillant Joël Pham.
Venez nombreux à Faulquemont, il fait beau en mai et faites ce qu’il vous plaît.
 
Hasta la victoria siempre, companeras y companeros de mi vida.
 
ADR PRODUCTIONS
-----------------------------------------------
viet
Pour tout savoir sur le cinéma vietnamien à l'honneur
cette année croisée France Vietnam,
 

Partager cet article

Repost0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 20:54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

T-Hien.jpg Nous avions fait la connaissance de Madame Tran Thi Hien en avril 2011 au cours d'une après-midi littéraire organisée par l'association "Franco-Vietnamienne de Bordeaux Aquitaine"( Rencontre avec l'association franco-vietnamienne de Bordeaux-Aqutaine Rencontre avec l'association franco-vietnamienne de Bordeaux-Aqutaine ).

 

 

Tran Thi Hien nous avait longuement parlé de son voyage en Pologne, à l'âge de 17 ans et demie qui lui permit d'échapper à son pays en guerre mais surtout de s'enrichir d'une culture nouvelle (en apprenant le polonais), de devenir étudiante, de se marier avant de quitter la Pologne pour la France en 1981. livre.jpg

 

 

Son livre : « Itinéraire d'une vietnamienne , L'étudiante insoumise » nous avait profondémént ému. Toute la sincérité et l'énergie de Hien sont inscrites dans cet ouvrage et c'est pour cela que nous avons suggéré à Madame Souan, présidente du festival de d'inviter cet écrivaine "d'ailleurs" à Thénac.

 

 

 

.terres-d-ailleurs.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel bonheur de se retrouver et de pouvoir faire plus ample connaissance avec Pierric Le Neveu, son compagnon, qui milite avec force pour la reconnaissance des victimes de "l'agent orange" (la dioxine), ce poison qui a été déversée par milliers de tonnes sur le Viêt-Nam pendant la guerre avec les USA(link).

Son association, le FAAOD, intervient aussi pour mettre en garde contre les effets des pesticides et des herbicides fabriqués par les mêmes entreprises (Monsento en particulier) qui sont utilisés au Viêt-Nam actuellement.

Les journées du 22 et du 23 mars ont été consacrées, au sein du Festival, dans un stand réservé à Vietnam 17 e t à FaAOD , à l a distribution de tracts et à l'information de nombreuses personnes curieuses de comprendre le lien entre l'agent orange et les pesticides dont l'utilisation forcenée (il n'est pas anodin de rappeler à ce propos que seuls 0,3% de ces produits chimiques toxiques répandus dans la nature atteignent leur cible !) affecte la santé et l'environnement, favorisant de très nombreuses pathologies, dont des cancers en constante augmentation, ainsi que de graves atteintes à l'environnement.
Ces journées ont également été l'occasion de nouer des contacts avec des acteurs, associations et professionnels, de la Santé et de l'Environnement. 
... Et ce triste constat en forme de cri d'alarme, pour terminer, que la force de persuasion des multinationales de l'industrie agro-chimique-alimentaire a réussi à convaincre, depuis les années 90, autorités et paysans vietnamiens de se lancer "à corps perdu" au nom du "progrès" dans l'utilisation des pesticides... 
Des pesticides dont ils sont par la même occasion, à l'instar des paysans du 
monde entier, les premières victimes ! 
Agent orange, pesticides, comme une guerre sans fin...

.

Pierric.jpg

Vous pouvez découvrir l'album photo de ces journées en cliquant sur : 21-et-22 21-et-22


Partager cet article

Repost0
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:11

 

vernissage-8998.JPG

 

 

 

 

Dès 18h une foule de visiteurs a visité l’exposition organisée pour la première fois à Saintes par « Viêt-Nam 17 » à la salle Centrale.

 

vernissage-9004.JPG

 

 

 

Nhung Lehoux, présidente, a tenu à présenter les trois artistes invités.

 


 

 

 

 

 

Lai Thi Mai-Liên, une artiste vietnamienne qui a la vocation de faire connaitre les techniques de la peinture traditionnelle vietnamienne comme la peinture à la laque, peinture sur le papier de riz, peinture sur soie traditionnelle exposait ses œuvres.portraits-ethniques.jpg

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 Cô, pour un temps, a laissé son atelier-expo oléronais, pour mettre à notre portée ses tableaux qui regorgent d’énergie et qui nous laissent deviner un monde de rêves où les couleurs jouent avec la lumière ce qui confère à l’art tout son sens onirique.vernissage-8968.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


vernissage-8983.JPG

 

 

 

 

 

Christine Lainé peint avec beaucoup de grâce. Le choix des couleurs chaudes, inspiré des artistes de Hoi An (ville du centre du Viêt-Nam) est on ne peut plus gai.

« Mei Mei », est une de ses œuvres tout en douceur et en sensibilité.

peinture-015

 

Vous pouvez (re)visiter cette très belle exposition en cliquant sur ce lien : 

  album-vernissage album-vernissage

Ce petit film pour mieux vous faire partager le travail de Mai-Liên :

 


 

 


 

La laque…un peu d’histoire :


A l’Ecole des Beaux Arts de Hanoi, fondée en 1930 par

Victor Tardieu victor-Tardieu.jpget Nam Sonimages52057_nam-son.jpg,

ancien élève des Beaux Arts de Paris, les enseignants français et leurs élèves vietnamiens ont eu l’idée de mettre au service de l’Art cette technique traditionnelle de la laque.

Ainsi naquit la Peinture à la laque vietnamienne.

 

La laque est une résine extraite du laquier, arbre poussant dans les régions montagneuses s’étendant du nord du Viêt Nam à la Birmanie.

Elle se solidifie à l’air et permet de recouvrir les bois de construction et les bambous tressés d’une couche protectrice, imperméable, résistante aux éraflures et aux acides.

D’abord suc laiteux, récolté par incision de l’écorce, la laque devient marron après malaxage et constitue la base de la peinture. Elle est aussi employée comme vernis de finition.

Cuite, elle est utilisée comme couleur noire.

Elle ne peut être colorée que par certains pigments minéraux, d’autres risquant de l’oxyder.

 

A l’origine, n’existaient que des rouges à base de pierre rouge dans la nature (comme dans les pagodes), complétés par la suite par du jaune, du vert et du bleu.

La couleur blanche est apportée par l’incrustation de morceaux de coquilles d’œufs et l’application de très fines feuilles d’argent. Quant aux feuilles d’or, outre la couleur jaune, elle donne au tableau son côté précieux.

Selon l’inspiration de l’artiste, seront ajoutées des incrustations de morceaux de coquilles d’escargot, de poudre ou morceaux de nacre de moules d’eau douce.

 

La laque s’applique en plusieurs couches successives. Chaque couche doit sécher avant d’être soigneusement poncée au papier de verre, à sec ou le plus souvent sous un filet d’eau, avant l’application de la couche suivante. Il faut en général plusieurs couches de chaque couleur. Le ponçage permet de faire apparaître différentes formes et couleurs.

 

Une dernière couche de laque, non colorée, est appliquée comme vernis, servant à la fois à protéger et à donner de la profondeur au tableau. Le lissage de finition est fait avec la paume de la main.

 

Le support de la peinture est une plaque de bois de bonne qualité, fabriquée par quelques artisans spécialisés,  recouverte de plusieurs couches de résine cuite mélangée à de la sciure de bois et du coton. Ce support est toujours de couleur noire, parfaitement lisse et résistant aux déformations, prêt à peindre.

 P1070779.JPG

 La peinture à la laque poncée, une technique que Mai Liên a appris pendant ces études à l'école des beaux arts de Hanoï (en vietnamien, « son mai » qui signifie : laque poncée)

La palette de couleurs 

Il y a deux sortes de laques: la laque noire, qui n'est plus brute, et la laque brune pour les couleurs chaudes. La laque noire donne la couleur noire des traits, ainsi que les parties noires et les couleurs froides.La palette de couleurs est constituée de pigments naturels. Pour le rouge, ce sont des couleurs de pierre rouge (son), qui donnent des rouges différents. Le blanc est fait avec de l'argent, ou de la coquille d'œuf, le jaune avec de l'or ou de la laque brune. Certains pigments spéciaux proviennent de la nacre coquillages...
P1070780.JPG
Technique pour peindre à la laque

Le support est constitué par une plaque de bois de bonne qualité. On commence par une couche de poudre de terre, mélangée dans la résine de la laque brute, puis il faut laisser sécher. Ensuite, le peintre ajoute une couche de poudre de bois, également mélangée avec la résine, et colle une couche de coton très fine sur les deux faces du panneau. Après le séchage, il faut réaliser encore une dizaine de couches de laque brute, laisser sécher et poncer chaque couche, pour obtenir enfin un support lisse et plat.

Le facteur temps

Le temps est un facteur essentiel dans la réalisation d'une laque. Il faut en moyenne trois-quatre mois pour terminer un tableau. En général, les peintres travaillent sur croquis plusieurs laques à la fois et se font aider par des artisans laqueurs. Paradoxalement, l'humidité est nécessaire au séchage de la laque.
P1070781.JPG

La réalisation du tableau

L'artiste commence par les traits noirs. Ensuite, il ajoute les couleurs, l'une après l'autre, et l'une sur l'autre après chaque séchage, bien sûr. Il faut en général plusieurs couches de chaque couleur. 
C'est le ponçage qui permettra finalement de mélanger les couleurs. En particulier, il fait apparaître les traits et les couleurs des premières couches. C'est vraiment à ce moment-là que jouent le savoir-faire et l'expérience de l'artiste. 
Pour terminer, il s'agit de faire briller la laque, à la main, en frottant plusieurs fois la surface du tableau. Cette dernière main artisanale fait toute la différence; une laque traditionnelle ne sera jamais très brillante. C'est aussi la richesse des matériaux utilisés, or, argent, pigments naturels, qui fait la qualité et la profondeur de la composition.....

Liens utiles pour suivre vos artistes : 

Mai Liên : http://laithimailien.free.fr/php/accueil/accueil.php

Cô :

http://www.couleurs-cabanes.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=10&Itemid=9

 

Christine Lainé : http://danstouteslescouleurs.over-blog.fr/40-articles-blog.html

 

 

Les photographies sont de Philippe Texier et Pierre Lehoux. Merci à Jean-Marie de l'association artistique de Rouillac pour son film.


Partager cet article

Repost0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 05:58

L'association Viêt-Nam 17 est heureuse d'accueillir pour la première fois à Saintes, salle Centrale, des artistes talentueux ( Affiche de l'exposition du 30 octobre au 3 novembre 2013)      :

Lai Thi Mai Lien qui exposera ses superbes laques et Jacques Pouvreau plus connu sous le nom d'artiste "Cô".

 
Nous accueillons également des artistes de l'association qui ont réalisé de très belles œuvres sur le thème du Viêt-Nam.

Venez nombreux au vernissage de l'exposition qui aura lieu le mercredi 30 octobre à 19h, afin de les rencontrer.

portrait-ML.jpgLai Thi Mai Lien est:

   ♦ Membre du Centre d’Arts de l’UNESCO à Hanoi
Membre de l’Association Internationale des Arts Plastiques de l’UNESCO
Membre de l’Association Balades Artisanales(37)
Membre de l’Association Touraine-Vietnam

Son site : http://laithimailien.free.fr/php/accueil/accueil.php

 

 

 

 

 

 

« La vie est un rêve qui ne peut se réaliser que si l’on osait, le rêve ne peut se réaliser que si l’on y croit ».

co.jpgC’est dans son atelier-expo oléronais, au sein d’un site inondé de couleurs et d’histoires, que Jacques Pouvreau, plus connu sous le nom d’artiste « Cô », vient précisément bombarder ses toiles de ses rêves, puis de ses couleurs.

Laissant le champ libre à l’inspiration, Cô peint au fil de ses émotions, selon l’énergie qui émane de ses tableaux, et qu’il tente de percevoir, puis d’exprimer.

 

Son univers pictural est simultanément contemplation ou mouvance, à l’image des rêveries étranges de leur créateur ; originaire du Vietnam, passionné de voyages et de rencontres au fil de l’existence…

Son site : http://www.couleurs-cabanes.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=10&Itemid=9

 

 


portrait-copie-1.jpgChristine Lainé a plusieurs passions (extrait de son site link): "je me contente d'en faire deux en priorité, la peinture et la cuisine. J'adore rigoler, faire plaisir, mes enfants, peits enfants, mon ami, la vie quoi. J'ai fait 5 expositions entre Merpins, Burie et Cognac".  


Partager cet article

Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 18:58

campagne-au-vietnam.jpgExposition du 9 octobre au 8 novembre 2013 – Médiathèque de Nieuil l’Espoir

 

Destination Viêtnam !

Plongez dans l’univers de Marcelino Truong à travers ses œuvres originales, ses peintures, ses sources d’inspiration…


Ses illustrations aux couleurs chaudes et lumineuses sont très remarquées dans les rayons de littérature. Les ambiances et décors asiatiques, sources très inspirantes pour Marcelino Truong, lui permettent de dessiner son Viêtnam personnel, mélange de souvenirs, d'histoire, de rêves et d'imagination.

Venez découvrir ses albums pour la jeunesse et ses bandes dessinées pour les adultes !

 

Rencontre prévue avec Marcelino Truong le 8 novembre 20h30M-truong.jpg

 

Rencontre tout public avec Marcelino Truong, peintre, auteur et illustrateur

 et lecture-concert de l'album « Portée par le vent » avec l'EMIL et Jérémy Baysse !

 portee-par-le-vent.jpg

Pour plus de renseignements voir notre site : www.cabri.cg86.fr/nieuil      et le site de Marcelino Truong : www.marcelinotruong.com

 

A bientôt

Toute l'équipe de la médiathèque

 

Médiathèque de Nieuil l'Espoir
1 route de Nouaillé
86340 Nieuil l'Espoir
05.49.43.33.27
mediatheque.nieuil@gmail.com

www.cabri.cg86.fr/nieuil

 

Horaires d'ouverture :
mardi 15h-18h
mercredi 10h-12h / 15h-19h
jeudi 10h-12h
vendredi 15h-18h
samedi 10h-12h




-- 

Cécile Colonna D'Istria
Médiathèque de Nieuil l'Espoir
1 route de Nouaillé
86340 Nieuil l'Espoir
05.49.43.33.27
mediatheque.nieuil@gmail.com

www.cabri.cg86.fr/nieuil

 

 

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 19:36

2013 8544-copie-1Nhung Lehoux, présidente de Viêt Nam 17 , après une brève présentation des activités de son association, a tenu à présenter André Menras, président de l'ADEP link.

Son parcours original qui lui a permis d'apprendre le vietnamien et de le parler couramment. Son emprisonnement en 1970 avec Jean-Pierre Debris. André et Jean-Pierre avaient déployé le drapeau du F.N.L. devant l’assemblée du régime de Saigon.andrc3a9-1.jpg

Arrêtés, frappés et jugés sommairement, ils ont partagé pendant deux ans et demi la vie des prisonniers politiques vietnamiens, sous laférule de Thieu. André Menras et Jean-Pierre Debris ont été libérés grâce à la campagne de protestation du Secours Populaire français.

« Vietnam Hoang Sa : la meurtrissure ». André Menras est allé interroger ces familles –essentiellement desfemmes- de pêcheurs du centre Vietnam, qui traditionnellement partaient travailler dans les richeseaux des Paracels (Hoang Sa en vietnamien).

Depuis 2008, l’escalade militaire chinoise s’est accélérée.

Voici ce qu'en dit André : "Les premières et principales victimes, plus d’un millier jusqu’ici, ont été les pêcheurs du centre Viêt Nam. Coulés de nuit par des bateaux fantômes, capturés par centaines sur leur terrain de pêche ancestral, détenus sur les îles qui leur ont été volées, tabassés sévèrement, libérés contre de ruineuses rançons, bateau, instruments et prises de pêche confisquées, ils continuent de coller à leur mer interdite car ils n’ont pas d’autre choix et qu’ils ont leur fierté.affiche.jpg

 J'ai rencontré de très nombreuses veuves de disparus, tués par balles, engloutis au cours de tempêtes, les abris leur étant refusés par l’occupant, dis parus mystérieusement par temps calme aux abord des îles occupées.

J’ai filmé leurs témoignages, leur détresse, leur solitude. Des chalutiers des pêcheurs vietnamiens de Quang Ngai ont été dépouillés par la marine chinoise dans les parages de Hoang Sa. Il faut bien l’avouer : le terrorisme chinois commence à laisser des traces et la mer se vide peu à peu de chalutiers vietnamiens pour laisser le champ libre aux chalutiers chinois par dizaines, escortés par leurs vaisseaux de guerre.”

Depuis que l’archipel a été réquisitionné par la Chine,ils continuent d’y pêcher –que faire d’autre dans une région aux terres pauvres, mais en prenant d’incroyables risques.

Ces femmes, ces veuves, sont dans une extrême indigence. Il leur faut rembourser l’argent emprunté pour payer desrançons extravagantes ; les familles ne reçoivent aucune aide des autorités vietnamiennes, ni pour le payement de ces rançons, ni même pour la scolarité des petits orphelins.

Et, le plus dur peut être, les veuves n’ont pas de corps à enterrer.

Par une étrange coutume animiste –elle n’existe nulle part ailleurs et semble ignorée des ethnologues -, elles font fabriquer des statuettes manipulées par le chaman, qui permettront de fixer les âmes errantes des disparus.

Voilà un film qui mérite d’être largement montré, non seulement parce qu’il émeut en racontant une tragédie ignorée, mais aussi à cause de son aspect ethnologique.

 

Merci à André Menras pour ce grand moment de solidarité avec les vietnamiens qui souffrent. Envoyez vos dons à 

 

ADEP FRANCE VIETNAM

Adep France-Vietnam

 
6 , Rue MONGE
34500
BEZIERS

  04 67 49 18 02

 



Diaporama de cette soirée :  ciné conférence avec André Menras ciné conférence avec André Menras

Un grand Merci à Philippe pour ses belles photographies.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'association Viet Nam 17
  • : Pour mieux faire connaître le Vietnam et ses habitants si chaleureux.
  • Contact

Profil

  • Viet Nam 17
  • Association créée le 4 novembre 2009 ayant pour but de mieux faire connaître ce beau pays et la culture de ses habitants si courageux et si attachants.
  • Association créée le 4 novembre 2009 ayant pour but de mieux faire connaître ce beau pays et la culture de ses habitants si courageux et si attachants.

Recherche

Articles Récents

  • Apprendre à cuisiner des nems (11 janvier 2020)
    L e Nem (ou Nem Ran dans le Nord Vietnam, Cha Gio dans le Sud Vietnam … ) est l’une des spécialités culinaires vietnamiennes les plus connues et appréciées par les locaux mais aussi par les étrangers. Le Nem est également nommé « Pâté impérial » (ou rouleau...
  • fête du Têt 2020 : Inscription en ligne avec HELLOASSO
    HELLOASSO est un site français de paiement sur Internet pour les associations. Il est devenu notre billeterie. Vous aurez également accès au menu proposé et au programme de cette soirée . Voici le lien pour vous inscrire en ligne : Inscription fête du...
  • Une première séance d'art floral asiatique à Saint-Georges des Coteaux
    A deline se définit comme une artiste florale démonstratrice. Elle exerce ses talents de professeur, animatrice et coach . Elle participe également à de nombreux salons. Mais Adeline est également adhérente avec Daniel, son mari, à notre association....
  • bulletin de réservation fête du Têt 2020
  • Les origines de la fête du Têt
    V oici en introduction ce qu'en dit "Wikipédia" : Le Têt Nguyên Dán est la fête du Nouvel An vietnamien (en quốc ngữ Tết Nguyên Ðán, en chữ nôm 節元旦), littéralement « fête du premier jour de l'année » : en effet, il existe d'autres fêtes nommées Têt, comme...
  • Fête du Têt 2020
    RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS : Tel : 06 95 18 00 36 ou contact@vietnam17.fr Notre site : http://vietnam17.fr bulletin de réservation à télécharger Pour s'inscrire en ligne sur HELLOASSO (paiement par carte bancaire) : Inscription en ligne HELLOASSO
  • Un petit condensé de notre cours de cuisine du 16 novembre 2019
    U n cours de cuisine a rassemblé 23 personnes, dès 16h en ce samedi de novembre. Notre présidente Nhung Lehoux qui assurait le cours a su compter sur des cuisinier(ère)s particulièrement motivés pour concocter des plats maisons très goûteux. Au menu de...
  • Résumé de notre diaporama du voyage 2019
    O n ne se plaindra pas cette fois encore le public a répondu présent à nos appels malgré le très mauvais temps qui sévit sur notre région. Le journal SUD OUEST s'est fait l'écho de cette initiative ainsi que "Le mois à Saintes" et "Vidici" et nous les...
  • Quoi de plus sympa pour les adhérents inscrits au cours de cuisine que de se retrouver, pour démarrer la nouvelle saison, chez EURASIE autour d'un repas sur le thème de la "découverte des spécialités asiatiques"... en particulier vietnamiennes ? Rendez...
  • cuisiner le Bún chả Hà Nội (cours de cuisine du 21 09 19)
    L es meilleurs bún chả sont ceux servis à Hanoï, la capitale dans le nord du Vietnam. En se baladant dans les belles rues de Hanoï, il était impossible de le manquer, le « bun cha » est présent partout dans les rues, les gargotes et les bons restaurants....

Pages