Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 19:57

Dimanche 17  octobre après-midi, « Viêt-Nam 17 » avait invité notre amie Danielle Striebig qui pratique la médecine traditionnelle chinoise et Nathalie Foulon-Castello qui est réflexologue plantaire.

Elles ont animé conjointement une conférence  de deux heures et présenté leur pratique respective.

80 personnes ont suivi avec un grand intérêt l’exposé de ces médecines qui, on le sait, recueille de plus en plus d’adeptes.IMGP009.jpg

 

Pas étonnant quand on sait que depuis des millénaires, la médecine chinoise (qui a influencé le Viêt-Nam) pose l’homme dans son univers et que la notion de prévention recèle une importance réelle à tel point qu’en Asie, il est dans la nature des choses de consulter son médecin pour demeurer en bonne santé alors qu’en occident on aurait plutôt tendance à le consulter lorsqu’une pathologie s’est déclarée.

 

D’ailleurs l’univers de l’homme n’est pas limité au cabinet du thérapeute.

La médecine chinoise s’ancre sur les concepts de macrocosme (l’infiniment grand) et de microcosme (l’infiniment petit).

Des barrières existent en occident qui déforment, semble-t-il, la portée de  l’enseignement de la médecine traditionnelle. Elles sont souvent liées à la méconnaissance des activités concrètes qu’elle recouvre parmi lesquelles figurent en bonne place l’acuponcture, les massages de type shiatsu ou bien encore la phytothérapie. Ces pratiques nécessitent des formations pointues.

 

Ce ne sont pas des « dons du ciel »…contrairement aux idées reçues.

 

Aux antipodes d’une médecine où l’individu est passif, le thérapeute traditionnel aide son patient à prendre conscience de la nécessité d’être acteur de sa thérapie. Chacun dans son rôle doit mettre les choses en place…

IMGP0010.jpgLa médecine traditionnelle nous enseigne trois axes de soins principaux :

       1)      l’activité physique qui se met au service du corps et de l’esprit permet de rester en bonne santé. Apprendre à connaître son corps est une nécessité pour se soigner dans cette optique. Apprendre à se relâcher, par exemple, en dehors des contraintes sociales, est un objectif important de la thérapie.

 

       2)      Dans le même esprit, la connaissance d’une alimentation équilibrée est un facteur de soin important. Par exemple le bon sens voudrait que l’on mange des fruits de saison car c’est l’énergie de la saison que nous absorbons. On peut se rééquilibrer par l’alimentation.

 

       3)      L’émotionnel constitue le troisième pilier de la thérapie traditionnelle. Souvent composantes de la maladie, leur facteur aggravant, à l’origine de nombreuses pathologies, nos émotions mal maîtrisées nécessitent une meilleure connaissance pour un rééquilibrage. Comme pour la préparation d’un repas, l’usage de la phytothérapie repose sur la connaissance des saveurs et de la nature des plantes employées.

 

Selon Danielle Striebig, « la médecine traditionnelle chinoise est  une histoire de mouvement…elle joue sur l’axe organique et émotionnel… il faut aller voir son thérapeute tous les mois, puis tous les deux mois et régulièrement à chaque intersaison. »

 

L’assistance nombreuse a découvert un aspect de ces pratiques avec une séance de shiatsu.

 

IMGP0011.jpg

 

 

La réflexologie plantaire, une pratique ancienne

qui développe la prise de conscience nécessaire

 

Nathalie Foulon-Castello est réflexologue plantaire. Elle a évoqué, dans le détail, cette pratique qui existe depuis l’antiquité puis qui a été modernisée au XXème siècle grâce aux travaux de l’américain William Fitzgerald, médecin et chirurgien qui put prouver que les terminaisons nerveuses de notre corps aboutissent aux pieds. Il divise alors le corps en 10 zones d'énergie et démontre que la stimulation de certains points entraîne l'abolition de la douleur dans les zones correspondantes.reflexologie-plantaire.jpg

 

La réflexologie plantaire est avant tout une technique douce de massage. Le massage s'exerce sur certaines zones des pieds du patient. Le réflexologue, avec une technique de doigts sur les terminaisons nerveuses stimule des zones dites de réflexes. Les pressions exercées font transmettre des informations et influent sur les courants d'énergie du corps.

Le résultat est une grande détente, décontraction et relaxation.

 

Il faut savoir que près de 70 000 terminaisons nerveuses sont en lien direct avec la moelle épinière et le cerveau et en relation avec nos organes vitaux.

 

Le réflexologue soulage de nombreux troubles fonctionnels: articulaires, cardiaques et l’hypertension en particulier, respiratoires, urinaires, lymphatique, endocrinien.

Mais également les troubles gastriques et intestinaux ainsi que des problèmes d’ordre psychologique comme les angoisses ou la dépression.

 

Nathalie Foulon-Castello insiste sur le fait que les personnes qui l’appellent pour une pathologie quelconque peuvent et doivent se prendre en charge progressivement, tout au long de leur parcours de soins. Pour la thérapeute, la guérison dépend de chacun. C’est un travail sur soi, une philosophie de la vie afin d’aller vers une prise de conscience qu’il faut agir pour son bien-être.

 

Dans notre société moderne ou le stress et les tensions concernent un nombre de plus en plus élevé de personnes, cette pratique trouve son champ d’application et présente un intérêt évident.

 

A l’issue de cette conférence, Danielle et Nathalie ont pu répondre à bon nombre de questions d’un auditoire que ces deux heures ont véritablement passionné.

 

Merci à Danielle Striebig et à Nathalie Foulon-Castello de nous avoir permis d’en savoir un peu plus sur leurs pratiques médicales.

 

Merci également à notre ami Hai pour les photos de cette conférence.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'association Viet Nam 17
  • : Pour mieux faire connaître le Vietnam et ses habitants si chaleureux.
  • Contact

Profil

  • Viet Nam 17
  • Association créée le 4 novembre 2009 ayant pour but de mieux faire connaître ce beau pays et la culture de ses habitants si courageux et si attachants.
  • Association créée le 4 novembre 2009 ayant pour but de mieux faire connaître ce beau pays et la culture de ses habitants si courageux et si attachants.

Recherche

Articles Récents

Pages