Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 17:20

Chers amis et adhérents de l'association Viêt-Nam 17,

 

Je vous propose de vous emmener en notre compagnie tout au long de ce voyage qui a débuté le 10 juilletà Saïgon et qui se terminera le 29 à Hanoï.

Des albums photos rassembleront les étapes essentiels de ce voyage.

Chaque jour de nouvelles photos s'ajoutent pour vous donner l'essentiel de ce circuit découverte. Il faut donc aller sur notre blog régulièrement.

A notre retour, et dans les mois qui suivent , nous vous inviterons à une soirée entière consacrée à ce voyage.

Bon voyage...

 

Pierre, secrétaire de VN17

Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.
Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.

Départ de Saintes à 7h 12 par le TER...direction Angoulême...puis Paris, Roissy Charles de Gaulle. C'est un A380 de la compagnie Quatar qui nous emmène à Saigon.

Arrivée à Saïgon, Hô Chi Minh Ville le 10 juillet à 15h environ..Notre guide Tung.
Arrivée à Saïgon, Hô Chi Minh Ville le 10 juillet à 15h environ..Notre guide Tung.
Arrivée à Saïgon, Hô Chi Minh Ville le 10 juillet à 15h environ..Notre guide Tung.

Arrivée à Saïgon, Hô Chi Minh Ville le 10 juillet à 15h environ..Notre guide Tung.

Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.
Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.

Visite du Palais de l'indépendance (ancien siège du gouvernement du Sud Vietnam). Philippe, Aléxia et Nhung, Marie-Jeanne; Eric et Alain.

Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.
Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.
Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.
Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.
Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.
Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.

Visite du quartier de Cho Lon (quartier chinois) Temple dédié à la déesse Tiên Hau (protectrice des marins notamment). Admirez les spirales d'encens avec des prières écrites sur des petits papiers roses pour les morts. Joëlle, Nhung, Joëlle, Mai-Ly, Lise et Marie-Ange.

Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.
Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez  un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.

Sur la route de Cai Be (marché flottant des grossistes). Une belle étape fleurie avec des orchidées, des frangipaniers et l'arbre du voyageur...nous nous arrêtons dans un temple caodaiste. C'est une religion qui associe beaucoup d'autres.Nous allons ensuite voir le marché flottant de Cai Be avec ses gros bateaux chargés de fruits...Le midi nous nous arrêtons chez l'habitant, au bord du fleuve pour déguster le poisson éléphant.Nous logeons chez un autre habitant en fin de journée. Le soir, nous avons participé à la préparation de nems fris (avec de la pâte de riz très légère comme de la dentelle). C'est une spécialité du Mékong. Ils sont aussi très habile pour sculpter les légumes (ici de la papaye) comme éléments de décoration. Les maisons sont en bois. Pas de climatisation mais des ventilateurs. Au matin suivant, nous sommes allés tous ensemble à vélo le long des arroyos en empruntant des petits sentiers étroits.

A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.
A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.

A Vinh Long nous visiterons une briqueterie. Les fours consomment l'écorce de riz. Les conditions de travail sont pénibles avec cette chaleur. Les cendres sont utilisées en agriculture pour enrichir la terre.L'entreprise exporte partout à l'étranger. Sur le marché nous voyons toutes sortes de fruits, de légumes, de fleurs et de petits commerces. Il y a une agitation de fourmis...Nous allons ensuite à Can Tho, capitale de la région du delta. Nous visitons la maison où a été tournée "L'amant" d'après l'oeuvre de Marguerite Duras. C’est une maison traditionnelle magnifiquement décoré et fleurie. Toutes espèces d’orchidées et de bougainvilliers. Et pour terminer cette journée de visites Tung, notre guide sympathique, nous a emmenés voir la pagode Khmer. Le soir, temps libre pour visiter l’embarcadère de Ninh Kieu où nous avons dégusté nos fruits achetés au marché et le « ca phê da » (café glacé). Au matin suivant, nous avons pris un petit bateau pour visiter le marché flottant de CAI RANG, le plus grand marché flottant du delta du Mékong. Petite escale à un marché traditionnel où l’on voit beaucoup de produits frais, de poissons entre autres.

Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.
Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire).                                               Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!)  La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.

Village de Bên Tre. Les cocotiers sont présents partout. Dans le village on fabrique des bonbons artisanaux à la noix de coco qui sont délicieux. Nous allons déjeuner chez l'habitant dans un petit village accessible uniquement à pied. Au passage nous voyons une petite école de campagne qui regroupe tous las âges d'enfants (maternelle, primaire). Accueil en carriole tirée par une moto…nous avons emprunté des chemins qui se faufilent à travers les vergers…ce fut très ludique (genre train fantôme !!!) La maison que nous occupons se trouve située dans un verger avec de beaux paysages de la région: les canaux bordés des palmiers d’eau, les jardins de cocotiers qui sont le symbole de la région, la plantation de cacaoyer… C’est un jeune couple qui a ouvert en septembre dernier ce domaine…qui est très confortable.

Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..
Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et  continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco).  Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons  le bateau pour aller à My Tho..

Nous partons pour Mi Tho, afin d’embarquer pour l’île de Que An. Ile très touristique avec des commerces dont celui de la fabrication de bonbon de coco. Nous effectuons une petite balade avec les charrettes tirées par les chevaux. Nous allons déguster des fruits locaux puis nous promener en barque à rame en traversant un canal bordé des palmiers d’eau, un paysage typique de la région, pour reprendre le bateau. Et continuer vers l’île de Con Phung où on visitera l’élevage de crocodile et le temple du Maitre de cocotier (Nam Nguyen Thanh, un moine hermite qui a fait construire un monument sur l’île et qui ne se nourrissait que de noix de coco). Après un déjeuner copieux au restaurant « Miền Tây », nous reprenons le bateau pour aller à My Tho..

Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.
Mui Ne : Nous arrivons vers  14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.

Mui Ne : Nous arrivons vers 14h30 à l’hôtel « Sandunes » construit au bord de la mer. Super hôtel avec piscine, salle de gymnastique. Nous logeons dans un bungalow très confortable. Petite promenade sur les dunes de sable rouge très fréquentées ce jour là par les vietnamiens en week-end. Nous profitons bien de ce moment de détente. Les bains dans la piscine sont très agréables. Je crois que nous en avons tous bien besoin…Nous sommes allés nous promener sur les dunes de sable ocre très célèbres au Viêt Nam. Petit goûter à base de crème de soja au sirop de gingembre et sucre de canne...hummm, un régale ! Le lendemain matin nous prenons un taxi pour découvrir le port de pêche. C'est très intéressant.

Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....
Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu.  Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie.  Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la «  Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe  entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel,  on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour..  Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien.  En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie.  Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....

Da Lat : Après 4 h de route sous une pluis battante à l'arrivée nous découvrons la montagne (1500m) avec ses forêts de pins.C’est une journée consacrée à la découverte de la ville de Da Lat. Nous avons pris le téléphérique érigé en 2006 pour visiter le monastère bouddhiste de TRUC LAM. Le téléphérique permet de se rendre mieux compte de la diversité des paysages où s’entremêlent les forêts de pins (plantés par les français pendant la colonisation), les constructions anciennes (types maisons coloniales), les constructions modernes, les serres horticoles, et les champs en terrasse où l’on cultive des…fraises, des artichauts et toutes variétés de légumes que l’on ne peut cultiver ailleurs au Viêt-Nam. C’est un grand domaine fleuri, très ombragé, entretenu par les moines. Nombreux bonsaïs qui régaleront les collectionneurs et les passionnés. Relativement récent il est très bien entretenu. Puis visite de l’ancienne gare de Da Lat sous la pluie. Mais quelle chance de voir des jeunes mariés en costume traditionnel qui viennent se faire prendre en photo sur les marches du vieux train et de pouvoir également assister au départ d’un petit train qui arpente 6 ou 7 kms dans la campagne ! Nous visitons en fin de journée le Palais de BAO DAI, dernier roi du Viêt Nam, qui a laissé une demeure imposante, avec de multiples pièces et ses collections de photographies et de souvenirs de ce passé colonial. Dans l’après – midi le bus nous dépose devant la « Crazy House ». Cette drôle de demeure se situe entre le Palais Idéal du facteur Joseph Cheval, décors du cinéma expressionniste allemand, architecture ondulante et organique d’Antonio Gaudí et formes liquides issues de peintures de Salvador Dalí. Hằng Nga est assurément l’un des hôtels les plus insolites au monde..(pour une prochaine visite à Da Lat, pour 40000 dongs "seulement une nuit dans cet hôtel, on passe un bon moment). Au final nous partons à la découverte de la vallée de l’amour.. Comment vous décrire le lieu ? : vous êtes accueillis par le symbole du mariage (deux mains en train de s'unir) et partout autour de vous, vous découvrez de nombreuses statues ou autres symboles romantiques devant lesquels les jeunes couples se prennent en photo. C'est très inattendu comme spectacle (pas les couples), le parc lui-même. Cela représente une partie du mode de vie vietnamien. En revenant à l’hôtel, nous visitons la pagode LINH SON qui est très fleurie. Le soir retour au marché de Da Lat qui est très animé avec ses multiples stands de vêtements (chauds…) et autres babioles ! Nous mangeons dans une de ces dizaines de petits restaurants ambulants ; soupes bun rieu, mieng ga au bambou, trung vit lon (œufs de cane couvés, pour ceux qui veulent) parfumé avec du rau ram (genre de basilic)....Dernier jour à Da Lat, pour prendre l'avion à l’aéroport de Lien Khuongen direction de Da Nang....

A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.
A l’arrivée à Danang c’est Thinh qui nous accueille. Notre nouveau guide est fort dynamique et sympathique. Nous prenons la route pour Hoi An. Sur le chemin nous constatons que toute la côte de Da Nang est construite. De multiples hôtels (souvent à capitaux chinois) parsèment le littoral. Quel dommage !   Notre hôtel, Van Loi est très confortable. Il possède une piscine ce qui nous permet de nous rafraîchir un peu car nous passons de 23° à 38° en pleine journée…Nous faisons la visite à pied de la vieille ville de Hoi An. Nombreux commerces de vêtements de soie. Depuis notre dernier voyage, cette ville a beaucoup changé. Le tourisme est terrible…mais le charme des maisons chinoises, le pont japonais est conservé. La pagode Hoi Quan Phuc Kien, le marché de Hoi An,  la maison Tan Ky, sont d’autres lieux tout aussi beaux à visiter. Une partie du groupe déjeune dans le marché couvert qui recèle de nombreux petits restaurants typique. Dans un petit bar nous goûtons à la « bia hoỉ »  la bière pression vietnamienne qui est beaucoup plus goûteuse que la bière en bouteille. Après-midi à vélo après une petite sieste à l’hôtel, ce qui nous permet de visiter la pagode « Pháp bảo » proche du centre ville magnifique pour ses bouddhas de marbre et ses décorations sur la façade. Dîner au bord du fleuve sur des petites chaises avec deux spécialités : la rose blanche appelé « bánh vạc » (genre de petits raviolis aux crevettes) et le « bánh lá lót » bœuf grillé dans les feuilles de lót. C’est un lieu magique où l’on peut voir le pont joliment décoré et à la tombée de la nuit les lampions, les sculptures éclairés de l’intérieur qui ressemblent à du papier coloré.